22 Mars

– T’es pas à la fac ? Qu’est-ce qu’il y a ? Ça va pas ? T’es malade ?
– Non, mais… et toi ? T’as une tête !
– Ça fait deux nuits que je dors pas…
– Ah, oui ?! Parce que ?
– C’est une conne… Solange… La reine des connes…
– Je vois… Vous vous êtes embrouillées…
– Pire que ça… C’est fini… Et bien fini… Elle est pas près d’entendre parler de moi… Après ce qui s’est passé…
– Qu’est-ce qui s’est passé ?
– Rien… J’ai pas envie d’en parler…
– Tu vas faire quoi alors du coup maintenant ?
– Qu’est-ce que tu veux que je fasse ? Rester ici… Au moins pour le moment… En espérant que Bertrand va pas se montrer trop invivable…
– Sinon ?
– Sinon… Ben faudra bien que je trouve une solution… D’une façon ou d’une autre…



18 heures

J’en avais pas du tout l’intention, mais j’y suis allée du coup en fac… Parce que si c’était pour l’entendre jérémier tout l’après-midi… Et il est quand même bizarre le destin des fois… Parce que Kevin sort à peine de ma vie et clac ! Il m’en balance un autre aussi sec par les pieds le destin… Un type beau, mais beau ! Nos routes s’étaient jamais croisées jusque là… Ou bien alors j’avais pas fait gaffe à lui… Accoudé à une mini table à la cafet il était… Non, mais comment il était beau ! Complètement pétrifiée devant je suis restée… Tétanisée… Et lui, évidemment, il s’en est rendu compte… Il a fait celui que non… Un bon moment… Et puis droit sur moi il est venu… Sans me quitter un seul instant des yeux… Je n’ai pas bougé… J’en aurais été parfaitement incapable… Il s’est approché… Tout près… Il a posé ses mains sur mes épaules… Il s’est penché… Je me suis tendue vers lui… Vers ses lèvres…

– Viens !
Je l’ai pris par la main… Je l’ai entraîné…
– Viens ! J’habite pas loin…
Elle était sortie ma mère…
 
Que ce soit le top du top la première fois paraît que ça arrive jamais… T’as qu’à y croire ! La prochaine qui me dit ça…
Et on va se revoir en plus… C’est lui qu’a demandé…



21 heures

Elle nous a pris le chou pendant tout le repas… Qu’elle avait bien fait de pas démissionner finalement... Qu’elle y avait pourtant pensé… Mais drôlement bien inspirée elle avait été de en tout cas de prendre un congé sans solde plutôt… Parce qu’elle en serait où maintenant ? Hein ? Elle en serait où ? D’autant que Martin – elle y était passée… il était pas là – d’autant que Martin il ferait sûrement pas la moindre difficulté pour la reprendre tout de suite et que…
– Ça vous intéresse pas ce que je dis ?
Oh, si ! Si, ça nous intéressait… Beaucoup…
– Eh ben on dirait pas !
Et elle s’est levée furieuse… A claqué la porte de la chambre à toute volée…
Bertrand a levé les yeux au ciel…
– Ça y est ! C’est reparti…